Budapest : mise en bouche via la Citadelle

Budapest Citadelle Gellért

Budapest est une ville qui vaut le détour, ne serait-ce que par ses nombreux monuments dédiés à Michael Jackson. Mais on reviendra une autre fois sur ma seconde foi. En attendant, je vous propose un panorama sur la capitale hongroise. Montons à la Citadelle. Et avec classe…

Citadelle de Budapest : j’aime les panoramas

Un peu d’Histoire ? La Citadelle est une fortification située au sommet de la colline Gellert (235 m), érigée entre 1851 et 1854 à l’époque de l’Autriche-Hongrie, donc, à la demande d’un général autrichien pour y faire stationner ses soldats. Rappelons que la Révolution Hongroise de 1848 venait d’être écrasée… 60 canons étaient là pour dissuader les foules de recommencer. Malgré le Compromis Austro-Hongrois de 1867, la Citadelle n’a pas été démantelée et il a fallu attendre 1900 pour que ses murs soient abattus. En 1956, les troupes soviétiques ont occupé la Citadelle afin d’écraser de nouveau la Révolution Hongroise et les propositions de Nagy, souhaitant faire de la Hongrie un Etat démocratique détaché du Pacte de Varsovie. Mauvaise idée pour sa carrière qui devra attendre Que Le Meilleur Gagne sur la télévision française pour redécoller.

Pour monter à la Citadelle, il est possible de grimper les marches depuis le pont Erzesébet, au pied des thermes Rudas, mais voilà : on n’a pas acheté une Cadillac pour rien, donc on va se garer directement au sommet. De là, vous attend, outre une Trabant 1.1 Universal (une des dernières), un splendide panorama sur la ville, ou devrais-je dire les villes, puisque Budapest est l’union de Buda et de… Pest. A l’Ouest, Buda, avec son palais présidentiel, son bastion des pêcheurs, ses thermes Gellert, tandis qu’à l’Est, se trouve Pest, avec son parlement, son quartier juif, sa place des Héros, son Octogone, et ses bains Szechenyi. On ira visiter plusieurs de ces endroits, soyez patients, en attendant, profitez de la vue.

Published by eric92270

Citroéniste en Cadillac, fan des USA résolument attiré par ce qui se trouvait de l'autre côté du Rideau de Fer, je vous emmène en balade au pays du Kofola et dans les alentours.

4 thoughts on “Budapest : mise en bouche via la Citadelle

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website with WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: